le péché
Exhortation Le quotidien

Comment se débarrasser du péché ?

Je vous rassure, je ne vais pas commencer à vous juger et à vous condamner. Lorsqu’on parle du péché, il y a souvent un sentiment de condamnation, de jugement. Or lorsqu’on lit la Bible, on voit bien que Jésus ne condamne pas les personnes qui pèchent.

Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus.

Jean 8:11, la Bible

Parler du péché ce n’est pas très populaire, ni très vendeur. C’est un sujet qui est assez survolé de nos jours. On essaie de rendre l’Evangile fun et divertissant et on a tendance à édulcorer la vérité.

En effet, on va plutôt parler de Grâce, de Salut, de Prospérité, d’Amour, de Réussite, de Succès, d’Abondance, de Guérison, etc. Tous ces sujets font partis de l’Evangile, certes mais le péché également. Il faut donc aborder le sujet sans pour autant condamner.

Dans un autre article, j’ai parlé d’un sujet qui est aussi mis sous silence ou du moins peu abordé : la sanctification. Je vous invite à le lire si le sujet vous intéresse.

Ici je veux plutôt vous parler de la manière dont nous nous comportons après avoir péché. Oui parce que nous ne sommes pas à l’abri une fois que nous avons accepté Jésus dans nos vies.

le péché - nous sommes tous pécheurs

Nous sommes tous pêcheurs que nous l’acceptions ou non. Jésus est venu nous sauver du péché parce qu’Il savait que nous étions incapables de nous en sortir seuls ! Et oui, avec notre volonté et uniquement notre volonté, il est impossible de vaincre le péché. Nous pouvons faire plusieurs tentatives et arrêter pour un temps mais cela revient toujours. Je ne sais pas pour vous mais pour moi c’est le cas.

Et je tiens à souligner qu’il n’y a pas de grands ou de petits péchés. Nous avons parfois tendance à pointer du doigt ceux qui sont dans l’adultère ou ceux qui abandonnent Dieu, ou autre. Mais mentir ne serait-ce qu’un peu c’est un péché. Je ne parle même pas de la médisance, de la convoitise, etc…

le péché - pointer du doigt

Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables.

Galates 5:19, la Bible

Une chose qui revient souvent dans ma vie, c’est la colère et les disputes. Je vais vite m’offenser, m’énerver, chercher à avoir raison ou à me justifier. Cela m’arrive encore aujourd’hui malgré tout ce que j’ai vécu avec Dieu. Malgré mon intimité avec Jésus et ma relation particulière avec Le Saint-Esprit. Mais la différence avec avant, c’est que maintenant je ne me condamne plus.

Auparavant, non seulement j’étais capable de ruminer encore et encore et de trouver toutes les raisons pour me faire justice. Mais en plus, je n’aurai pas demander à Dieu de l’aide. Ensuite, consciente d’avoir péché, j’aurai demandé pardon, j’aurai pleurer mais l’amertume de la colère aurait toujours été là. J’étais capable de « bouder » des jours et des jours et ne plus parler aux personnes qui m’avaient offensée. Persuadée d’être dans mon droit, blessée, déçue et extrêmement fâchée, je serai restée sur mes positions.

Aujourd’hui c’est différent. Je peux être contrariée, en colère, frustrée, pleurer. Après tout je reste humaine et je ne suis pas à l’abri du péché.

Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

1 Pierre 5:8, la Bible

Alors je vais l’exprimer. L’exprimer en priant et en allant me jeter aux pieds de Jésus. Jésus est devenu mon meilleur ami, mon confident et mon conseiller. Alors je Lui dis tout et je n’ai pas peur de m’humilier et d’exposer mes fautes.

la prière : solution contre le péché

C’est arrivé dernièrement. Une situation m’a profondément attristée. Des personnes très proches m’ont déçues, je me suis sentie jugée, incomprise, humiliée. Je ne voulais plus leur parler, je voulais les rayer de ma vie, comme j’avais l’habitude de le faire. Mais là j’ai juste fait cette prière :

« Jésus tu connais mon coeur, tu sais à quel point je me sens blessée. A quel point j’ai mal. Je ne vais pas te mentir, là je suis vraiment fâchée. Mais je sais que la colère ne vient pas de toi. Alors guéris moi de cette blessure. Aide-moi à pardonner. Aide-moi à ne plus être en colère contre ces personnes. De moi-même, je n’y arriverai pas. Et en attendant de ne plus ressentir cette colère, je vais me mettre à part et ne pas réagir comme je le faisais avant ».

La colère ne venant pas de Dieu, ainsi que la division, j’ai également pris autorité sur tout esprit impur et sur Satan en me basant sur ce verset :

Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.

Luc 10:19, la Bible

C’était une prière rapide mais extrêmement sincère. Pas de rituel ou autre. Non un simple coeur à coeur. Je me suis confiée à Jésus, j’ai fait ma part en prenant autorité et en ne cherchant à me faire justice et j’ai laissé Jésus agir.

24h après, je n’avais plus aucun ressentiment, aucune colère, aucune amertume dans mon coeur. Je n’ai rien fait de particulier, je ne me suis pas forcée. J’ai juste laissé Jésus agir. Je Lui ai fait confiance et je m’attendais à ce qu’Il agisse.

Donc si vous aussi, vous faites face à un péché dans votre vie et que malgré votre volonté vous n’arrivez pas à vous en débarrasser voici la solution : Approchez-vous de Jésus ! Plus vous allez developper cette intimité, cette relation sincère et unique avec Lui et plus vous apprendrez à vous en remettre à Lui. Jésus ne condamne pas. Au contraire, Il comprend et cherche à nous libérer de ces chaines.

les chaines du péché
C’est Lui qui ôte le péché du monde. Ce n’est pas nous, pas par notre volonté. Notre part est de nous tourner vers Lui avec un coeur sincère, de Lui exposer la situation. De demander pardon, bien entendu. De prendre autorité sur les esprits qui nous poussent à agir ainsi et ensuite de Le laisser agir. Il Le fait c’est certain.

Je vous parlerez prochainement de la manière dont j’ai développé cette intimité avec Jésus. Mais en attendant, je vous invite à regarder les prédications et enseignements sur ce beau sujet. Voici un lien vers la conférence C’Pâques 2019 qui avait justement pour thème « L’intimité avec Jésus ».

Soyez béni(e)s

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *