sanctification
Exhortation

La sanctification, le prix à payer

La sanctification, le sujet qui fâche. Si on cherche la définition de ce mot et notamment son étymologie, on se rend compte qu’être sanctifier ne signifie pas être saint (nous ne le serons jamais), mais plutôt être mis à part, être consacré, purifié ou libéré du péché.

Soyons honnête rien qu’à la lecture de ce mot, vous avez du tiquer.Mais c’est normal, moi-même j’ai eu beaucoup de mal à comprendre le sens de ce mot.

Mais je devais en parler parce que parfois j’entends les réflexions suivantes : « je prie mais Dieu ne me répond pas », « pourquoi ma vie ne change pas pourtant je prie », « pourquoi j’ai autant de problèmes dans ma vie alors que j’ai accepté Jésus »…. Bon pour cette dernière question, rendez-vous sur cet article pour avoir la réponse.

Parlons peu mais parlons bien. Beaucoup de chrétiens veulent le beurre, l’argent du beurre, la crémière (ou le crémier) et cela sans faire quoique ce soit.
sanctification

Il ne faut pas exagérer. Certes la Bible regorge de promesses, de beaux cadeaux, tels que :

  • « Je ne manquerai de rien » (Psaumes 23:1)
  • « Le bonheur et la joie m’accompagneront tous les jours de ma vie » (Psaumes 23:6)
  • « Je suis héritier de Dieu » (Galates 4:7)
  • « Je ne t’abandonnerais point » (Josué 1:5)
  • « Projets de paix et non de malheur » (Jérémie 29:11)
  • « Tu auras du succès dans tes entreprises » (Josué 1:8)
  • « Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris » (Esaïe 53:5)
Mais pour bénéficier de ces promesses, de ces beaux cadeaux, il y a un pré-requis : la sanctification.
coeur pur

Tout d’abord, ces promesses sont réservées aux enfants de Dieu. Qui sont les enfants de Dieu ?Et bien ceux qui ont accepté Jésus comme Seigneur et sauveur.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu

Jean 1:12

Au passage on ne naît pas enfant de Dieu, on le devient. C’est un choix personnel, une décision à prendre en son âme et conscience. C’est un pas de foi qui change la vie (cf mon article « Pourquoi Jésus ?)

Je vois déjà certains qui vont s’énerver en disant « comment ça, je ne nais pas enfant de Dieu? Ça veut dire quoi ? Que je suis enfant du diable ? ». Voici ce que dit la Bible sur le sujet :

 7 Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. 8 Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable.
9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 10 C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.

1 Jean 3:7-10

Donc les promesses et les prodiges sont réservées aux enfants de Dieu. 

Sanctifiez-vous, car demain l’Éternel fera des prodiges au milieu de vous

Josué 3:5, La Bible
On devient enfants de Dieu en acceptant Jésus dans notre vie.

Qui dit enfant dit parent et éducation. Donc un enfant de Dieu vit en suivant l’éducation que son père lui donne. Notre Père, c’est Dieu et son éducation est exprimée  dans la Bible, Sa parole. Cette éducation c’est ce qu’on appelle la sanctification.

Vivre une vie sanctifiée, c’est donc, à mon avis, vivre une vie conforme à la Parole de Dieu. Une vie consacrée à Dieu. C’est la condition sine qua none pour accéder aux promesses et aux prodiges de Dieu. La condition pour vivre une vie surnaturelle (à comprendre au dessus du naturel).

Attention, il ne s’agit pas de vivre selon les œuvres ou la loi. Bien entendu, faire du bien autour de soi et respecter la loi c’est super positif et même recommandée.

Mais il ne s’agit pas de ça. Je parle ici  de la conviction avec laquelle vous accomplissez tout ça. Vous le faites pour quelles raisons ? Par amour, par conviction, par obéissance ou pour gonfler votre ego, montrer aux autres ce que vous faites, paraître bon et juste, pour plaire aux autres ?

Vivre dans la sanctification c’est, selon moi, vivre avec le besoin de plaire à Dieu, de Lui faire plaisir et d’agir pour que Son nom soit glorifié et non le notre.
adoration

Pendant longtemps, j’ai vécu pensant vivre une vie sanctifiée : je respecte la loi, je fais du bien, je m’occupe des orphelins, je fais des dons, je ne dis jamais de grossièreté, je ne vole pas etc….

Mais je faisais cela surtout pour me rassurer en espérant aller au paradis. Et surtout je ne voulais pas déplaire aux autres. Donc je ne parlais pas trop de ma foi. Je la gardais pour moi et mes proches. Limite j’en avais honte. Je ne voulais surtout pas aller à l’encontre de l’opinion publique et encore moins être jugée par mes amis et être mise à part. 

Aujourd’hui tout a changé. Alors bien entendu, je continue de respecter la loi, de faire du bien etc… mais surtout j’obéis à Dieu, que cela plaise ou non aux autres. J’ose dire la vérité, j’ose parler de Lui et de ce qu’Il fait dans ma vie. J’ose que cela plaise ou pas parce que cela plait avant tout à mon Dieu qui m’a donné ce commandement  : 

Je me sens libre de le faire (cf L’intégrité : la liberté), ça me dit du bien de le faire et surtout je le fais avec plaisir et conviction. 

La sanctification n’est plus une contrainte mais un mode de vie qui me convient et qui fait partie de moi.

Et depuis que je vis de cette manière, croyez-moi, chaque jour Dieu me surprend, s’occupe de moi, de mes finances, de mes relations, de tous mes besoins. Toutes mes prières ont une réponse et souvent en moins de 24h. 

En bref je vis et j’expérimente tous les jours les promesses écrites dans la Bible parce que je suis une enfant, une fille de Dieu et je vis comme telle.

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. […] j’ai parlé d’un sujet qui est aussi mis sous silence ou du moins peu abordé : la sanctification. Je vous invite à le lire si le sujet vous […]

  2. […] j’ai parlé d’un sujet qui est aussi mis sous silence ou du moins peu abordé : la sanctification. Je vous invite à le lire si le sujet vous […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *