Amitié Le quotidien Maladie

L’amitié à sens unique

J’accorde beaucoup d’importance à l’amitié. Pour moi, les amis sont la famille que nous choisissons. C’est donc difficile de constater que parfois cette amitié ne va que dans un sens.

On parle beaucoup de relations toxiques et comment s’éloigner de ces personnes mais on parle peu des amitiés à sens unique.

Alors qu’est-ce que j’entends par « sens unique » ?

Lorsque vous constatez que c’est toujours vous qui prenez des nouvelles, qui envoyez des messages, qui proposez des activités communes, etc… et que cette personne ne répond jamais, ou très peu. Que cette personne est toujours occupée et se justifie sans cesse. Quand cette personne vous fait comprendre que c’est vous qui ne comprenez pas qu’elle est occupée. Que vous en demandez trop, etc…. et bien tout ça c’est une amitié à sens unique.

Normalement si on parle d’amitié, et je ne parle pas là de connaissances ou de relations professionnelles, je parle de réelles amitiés, les 2 personnes concernées ne doivent pas avoir un sentiment de manque et se sentir délaissées. Si une des personnes a ce sentiment, c’est que quelque chose ne va pas.

Malheureusement avec cette maladie, j’ai très vite du faire face à des amitiés à sens unique. Je ne parle même pas des personnes qui subitement ont disparu (cf la maladie provoque la solitude). Non, je parle des personnes à qui j’avais accordé mon temps, mon énergie, mon attention, mon amour, mon soutien, … Et qui au final ne m’ont accordé que silence, silence et silence.

Quand j’osais faire une remarque ou une réflexion, j’avais droit à des réponses du type : « désolé(e) mais je n’ai pas le temps », « plus tard », « j’ai oublié », « je te soutiens en pensée », etc….

Je peux vous paraitre dure, exigeante, possessive, etc… Mais imaginez un peu la situation : vous n’avez pas vu votre ami(e) depuis plusieurs mois, vous proposez à cette personne de venir vous voir à plusieurs reprises. Malgré vos tentatives, cette personne ne vous rappelle pas. Elle repousse encore et encore et ne répond pas à vos messages. Un jour, vous apprenez que cette personne était chez tel ou untel qui vit à 5 min de chez vous… De quoi vous poser des questions, non ?

Je me suis posée ces questions et j’en suis arrivée à cette conclusion : on ne peut pas changer les gens. Donc, soit je mets fin à ces amitiés à sens unique, soit j’accepte ce que ces personnes m’apportent quand elles veulent bien me voir/m’appeler/me contacter…

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Jean 15 : 13, la Bible

En effet, c’est toujours un plaisir pour moi de m’investir dans mes amitiés. Par contre j’ai décidé de choisir ces amitiés et de ne plus accepter de donner 100% à une personne, qui elle choisit de me donner que 15%. Tout est une question d’équilibre et de choix.

Et oui c’est un choix, c’est mon choix. Je n’ai pas à subir ce comportement, par contre je dois faire face et choisir ce que j’accepte ou non.

Honnêtement, encore aujourd’hui je m’interroge. Pour certaines personnes, la question ne se pose même pas : la relation amicale est équilibrée. Pour d’autres, j’ai mis fin aux amitiés car j’ai estimé que ça n’en valait pas la peine (ou plutôt que ça me faisait plus de peine que de bien).

Par contre pour certains, je réfléchis encore. Car j’aime ces personnes, quand je suis en leur compagnie je passe de bons moments. Mais est-ce que 2 fois dans l’année c’est suffisant ? Surtout quand il y a toujours ce sentiment de déséquilibre ?

Et vous qu’en pensez-vous ? Avez-vous des amitiés à sens unique ? Les acceptez-vous ? Pourquoi ?

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. […] Attention, je ne juge personne. Tout le monde est libre de faire ce qui lui plait. Mais par contre, moi je suis libre de dire ce qui ne me plait pas et surtout libre d’être moi, sans avoir à me justifier et à donner des explications. C’est ça l’intégrité : être fidèle à soi.vD’ailleurs cela m’a servi concernant mes amitiés. […]

  2. […] Aujourd’hui, non seulement je suis une amie disponible et à l’écoute mais j’ai également décidé de ne plus subir certaines choses. A présent, je choisis mes amitiés (cf l’amitié à sens unique). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *