Suis-je qualifiée ?

Suis-je qualifiée ?

Je me suis souvent sentie incapable, pas à la hauteur, pas légitime. Et honnêtement depuis que j’ai annoncé la sortie de mon livre, ces sentiments refont surface et me paralysent. Je ne me sens pas qualifiée pour parler aux autres de Dieu et être utilisée par Dieu.

Mais comme mon Dieu est fidèle et surtout vue qu’Il me connait très bien, Il n’arrête pas de me rassurer. Depuis quelques jours, je reçois de nombreux clin d’oeil de sa part.

Tout d’abord, suite à une publication sur mon compte Instagram, une personne m’a contacté afin de me faire part de ses problèmes et de son envie de se tourner vers l’ésotérisme. Le fait que je sois passée par là, lui a permis d’en parler ouvertement. Rien que ça c’est un privilège. Tout d’abord, je me suis dis « Mais qui suis-je, moi pour lui donner des conseils ? ». Mais conduit par le Saint-Esprit et soutenue par des frères et soeurs en Christ, j’ai trouvé les mots pour lui répondre sans jugement, avec amour. Mon expérience de vie et l’assistance du Saint-Esprit m’ont permis de me sentir qualifiée à ce moment.

Pas plus tard, qu’hier, j’écoutais (d’une oreille distraite, je l’avoue), une prédication sur un séminaire de Pentecôte. A un moment, mon attention a été saisie par cette phrase :  » C’est quand tu ne te sens pas qualifiée que Dieu te qualifie » ! Wow ! Là c’était une réponse directe de Dieu à mes questionnements. Heureusement que j’ai quand même fait attention (lol).

Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et on ne le remarque pas.

Job 33:14, La Bible

Et ce matin, je me réveille et commence ma journée en lisant « Un miracle chaque jour » du Top chrétien. Le sujet est sur le Saint-Esprit (normal en ce temps de Pentecôte) et l’image qui accompagne cette pensée est la suivante :

Je suis qualifiée

C’est encore clairement un message pour moi. Je le prends comme tel. Dieu connait mon coeur et sait à quel point j’ai du mal à accepter cette nouvelle mission qu’Il me donne. Ce ministère. Pour certains, cela peut paraitre simple. Mais pour moi, qui n’ai jamais pensé un jour, avoir ce genre de responsabilité, c’est vraiment déstabilisant.

Témoigner devant des personnes inconnus, raconter sa vie dans les détails dans un livre qui sera lu non seulement par mes proches, ma famille, mes amis mais également des inconnus. Parler de la bonté de Dieu, de Son amour, de Sa puissance et inviter les gens à Le rencontrer, …. en un mot évangéliser…. Et bien c’est un fardeau. Je le fais par amour et par obéissance. Et également pour faire la différence et impacter le monde d’aujourd’hui.

Être chrétienne, avoir une réelle intimité avec Jésus, c’est un privilège. Beaucoup se cachent et n’osent pas exprimer leur amour pour Christ. Alors que nous sommes la lumière de ce monde ! C’est notre mission de faire la différence et montrer qu’avec Jésus, tout est possible !
la lumière du monde être qualifiée

Oui j’aime passionnément Jésus, j’en suis même totalement amoureuse. J’aime parler de Lui, échanger, passer du temps avec Lui. Cela me fait du bien. Mais il semble que le temps soit venu pour que je « sorte » et que je partage ce qu’Il m’a donné.

Je ne me sens pas qualifiée mais de savoir que c’est Lui qui va me qualifier et m’accompagner à chaque étape de cette nouvelle vie, c’est rassurant. Je ne suis pas seule. Non seulement, le Saint-Esprit m’accompagne. Mais Il met également sur mon chemin, des personnes pour m’encourager, me guider, m’accompagner.

Je ne peux qu’être reconnaissante et rassurée (bon je suis honnête je ne suis pas encore à 100% mais j’y arrive). Tout comme Moïse, qui avait peur. Tout comme Gédéon, qui ne se voyait pas du tout comme un vaillant héros. Ou encore comme David, l’homme selon le coeur de Dieu, mais qui était loin d’être irréprochable. Je suis totalement imparfaite, inqualifiable et c’est pour cela que Dieu m’a choisi.

Merci pour ta confiance mon Dieu d’amour.

Laisser un commentaire

Fermer le menu